Le fisc espagnol enquête aussi sur Argor-Heraeus

Plus de 100 personnes arrêtées et 180 entreprises impliquées dans 12 villes espagnoles. L’opération de grande ampleur menée au début de l’année par la police ibérique visait l’entreprise Oro Direct ainsi que certains de ses fournisseurs. Cette enseigne spécialisée dans l’achat et la revente d’or est accusée de fraude fiscale, mais pas seulement. « Le système a aussi servi à blanchir l’argent du trafic de drogues », explique à la Sonntagszeitung une source proche du dossier. Et là encore, les fonderies suisses sont en première ligne. Selon le quotidien El Economista, c’est Argor-Heraeus qui raffinait l’or envoyé par Oro Direct, avant d’en réexpédier une partie en Espagne. Argor-Heraeus n’a pas répondu à nos questions. Le porte-parole de la police de Valence, Manuel Castilla, nous confirme par téléphone qu’une demande d’entraide judiciaire a été envoyée à la Suisse.

Article paru en allemand dans la Sonntagszeitung

Publicités