À propos

Journaliste française formée à l’ESJ de Lille, j’ai rejoint la Suisse fin 2008. Je me suis très vite passionnée pour ce pays complexe, dont les piliers – le secret, le libéralisme, le fédéralisme – sont aujourd’hui bousculés par l’Europe et plus généralement, la mondialisation des enjeux.

Je suis aujourd’hui la correspondante suisse du journal Le Monde. J’ai cofondé, avec François Pilet et Mehdi Atmani, une agence de presse spécialisée dans l’investigation. Retrouvez-nous sur le site vesper.media.

Nous sommes les auteurs d’un documentaire diffusé sur la RTS et Arte sur le « Business du sang ». Retrouvez notre travail sur le site d’Arte : http://www.arte.tv/guide/fr/067129-000-A/le-business-du-sang

Début 2015, j’ai participé à l’opération #Swissleaks. Retrouvez tous mes articles sur le site dédié swissleaks.net.

Je m’intéresse notamment aux problématiques fiscales entre la France et la Suisse (renseignement), mais aussi au secteur des matières premières (or illégal), au marché de l’art (fausses déclarations) et aux pratiques grises dans le secteur de la santé (aide au handicap, industries pharmaceutiques).

Je publie régulièrement dans des titres comme Challenges, L’Hebdo ou encore Le Matin Dimanche.

Auparavant, j’ai notamment travaillé comme journaliste d’investigation à la cellule enquête du Matin Dimanche et de la Sonntagszeitung.

Je parle espagnol, anglais et allemand (Goethe-Zertifikat B2). Je suis lauréate du prix médias 2013 de la Fondation Eben-Hezer.

En avril 2016, j’ai publié le livre « Bienvenue au paradis. Enquête sur la vie des Français en Suisse », dont vous retrouverez le descriptif sur le site des Editions Stock.

 

Publicités

4 réflexions sur “À propos

    • Madeleine dit :

      Polo, elle a bien fait de noter ce qui ne fonctionne pas en Suisse. Rien que par ton commentaire tu es l’exemple typique du Suisse xénophobe.
      Oui, la population suisse a tellement un problème avec le français qu’elle confond suisse romand et français (surtout en suisse allemande). Sais tu ce que c’est d’être suisse, et t’entendre dire trop souvent « rentre chez toi en France », « Casse toi de l’autre côté » en Suisse allemande (et étonnamment même en suisse romande) juste parce ta langue maternelle est le français et que oui cela s’entend, ou que tu n’as pas l’accent « vaudois » alors que le français est une langue nationale dans ce cher pays confédéré? Jen doute. Je devrais donc pour les suisse allemand m’expatrier dans un pays qui n’est pas le mien juste parce qu’ils haïssent le français et qu’il oublie que nous avons 4 langues nationales. Oui le français n’est pas parfait tout comme le suisse, aucune nationalité, aucun pays n’est parfait, aucune culture n’est parfaite, mais le gros problème du Suisse, c’est qu’il est fermé, il ne supporte pas la remarque. Il est trop fermé pour s’ouvrir aux autres cultures. Le Suisse se croit tellement parfait qu’il critique toujours le français sans se remettre en question, au point que ce cher suisse en devient vraiment odieux et pitoyable. Pour le Suisse, dès que tu es différent, t’es pas normal. Bonjour la calomnie.

  1. Polo dit :

    Ne pleurez-pas… comme une Madeleine 🙂 !
    Sachez que je suis français (ni suisse, ni xénophobe). Mais je connais bien les deux pays et ce que je constate c’est que la Suisse est un pays bien moins complexe que la France ! Il suffit pour s’en convaincre de tenter de joindre les administrations des deux pays (impôts, allocation familiales, etc.). Comparez deux fiches de paie*, la suisse et la française, et vous comprendrez ! Même sur l’autoroute c’est plus simple en Suisse : pas de péages hors de prix mais une vignette annuelle.

    Vu dans le dictionnaire :
    Complexité (nom féminin) : Caractère de ce qui est complexe, compliqué. Synonyme : difficulté.

    Mon commentaire est plus simple que votre longue palabre : la France est plus complexe, compliquée et difficile que la Suisse.

    *lien : https://blog.travailler-en-suisse.ch/wp-content/uploads/2014/03/difference-salaire-suisse-france.jpg

    • Madeleine dit :

      C’est petit Polo comme commentaire, et insultant de te moquer sur un prénom. Quelle maturité de prendre une expression pour te moquer des gens, cela montre à quel point tu es arrogant, irrespectueux et incapable d’empathie.Tu montres parfaitement ce que j’illustre. Veux tu qu’on parle du français jamais content qui passe sont temps à provoquer et à faire grève? Du chauvinisme français? Et je sais de quoi je parle, mais tu as mis le sujet sur le tapis.

      Tu ne dois pas si bien connaître les 2 pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s